Publié le Laisser un commentaire

Message de l’Archange Métatron sur nos peurs

Choisiras-tu le courage, la vaillance et la foi, ou bien la peur et le doute? Ces derniers sont légion chez les marchands de peur, ceux qui vivent sur des fréquences éloignées de leur cœur, qui craignent toujours le pire et qui donnent foi à leur vision. Mais même dans les pires des visions on peut choisir de voir la lumière et l’espoir et non aviver la colère, la rébellion, le doute qui gangrène les esprits. Sous prétexte de solidarité cette vision de peur attise ce contre quoi on lutte. Tu le sais tout est vibratoire, ta pensée est créatrice, pourquoi imaginer le pire puisque ta pensée créer alors le pire ? Pourquoi s’infliger une peur de l’avenir alors qu’il suffit de vivre dans l’instant présent pour se sentir en sécurité ? Le choix t’appartient. Choisis de construire, de t’unir, de te réconcilier avec chaque partie de toi blessée qui demande réparation, parfois à l’extérieur de toi-même car il est plus facile de désigner un coupable que d’accepter de plonger en soi, plus facile de se détourner de soi que d’accepter ses zones d’ombres et de dire : voila pourquoi j’ai peur.

J’ai peur de mourir

J’ai peur de perdre quelqu’un ou quelque chose

J’ai peur d’être privé de liberté
Qu’est-ce que ces peurs viennent nourrir en moi, qu’est-ce qu’elles viennent activer ?
Nourrirais-je alors toujours la peur si je sais ce qu’elle provoque en moi ? Provoque-t-elle l’apaisement ? La sérénité ? La joie ? La confiance ? Ou m’entraine-t-elle en eau trouble, là où je peine à réémerger ? Pourquoi alors vouloir me punir ? Pourquoi à tout prix chercher un coupable qui en voudrait à ma vie, à qui je devrais porter allégeance ? Car c’est bien de cela dont -il s’agit ! Se libérer du pouvoir exercé par autrui, non pas dans la douleur des armes et la révolte sanglante mais dans l’ouverture du cœur. L’amour gagne toujours. On a tendance à l’oublier, car on ne voit pas de résultats immédiats. Il est plus facile d’attiser la colère, la colère se voit, il y a automatiquement des gagnants et des perdants ! Sortez des prédictions, acceptez de ne pas savoir car tout reste à créer. Tout. Chaque jour. Vibrez l’amour à l’unisson, riez, dansez, mais n’entretenez pas la peur.
La peur désolidarise et vous fait sentir profondément seul et impuissant ; or vous n’êtes pas impuissant puisque votre pensée est créatrice. Créé en pensées l’avenir et la vie que tu désires. Tout ira bien. Tu es aimé, infiniment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy